Capture_d_e_cran_2011_04_11_a__21

La prison de BONSECOURS n'est pas un mirage...

 

Le Couvent d' ursulines dit Notre-Dame-de-Bonsecours existe bel et bien..

au Havre


"En 1623, les carmélites de Rouen vendent une maison qu' elles ont achetée dans le quartier Notre-Dame aux religieuses de Montivilliers qui y construisent une chapelle Notre-Dame de Bonsecours ; en 1627, l' abbaye de Montivilliers a vendu aux ursulines, plusieurs places et corps de logis où sont à présent la chapelle, les maisons et le jardin de la communauté ; en 1662, le couvent des ursulines est décrit comme corps de logis, 2 cuisines, 4 chambres, 2 petits celliers, une autre cuisine et 2 petites chambres, une cour rue du Beauverger, les dits bâtiments dans l' enclos servant de classes aux petites filles ; le couvent est visible sur le plan de Gomboust en 1657 et sur celui de Hantier en 1673 ; il est décrit en 1794 comme un très vaste et ancien logement claustral, avec un grand jardin rues Fontaine du Vivier et de la Montagne, occupé par les volontaires de la garnison et une fabrique de salpêtre ; en 1797 la municipalité demande l'autorisation d' établir une maison de détention dans une partie du couvent ; sur une partie des bâtiments et du jardin a été établie en 1807 la prison située auparavant rue de la corderie, signalée trop petite en 1793, pour laquelle l' architecte Freminville a établi deux projets de reconstruction ; cette prison dure jusqu' en 1860 et est détruite en 1861 ; la caserne de gendarmerie est construite sur son emplacement en 1862 sur des plans de Georges Brien, architecte de l' arrondissement ; le couvent avait été transféré en 1823 rue de la Mailleraye"

source: http://chateau.rochefort.free.fr/patrimoine/seine-maritime/fiche.php?i=76351&m=94